Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
1 septembre 2017 5 01 /09 /septembre /2017 10:20
Septembre 2017 au Crêt du Ris

Vendanges 2017 dans les vignes de la Cadole du Crêt du Ris ...

Des sourires et du soleil, pour ce millésime 2017 ! La bande de copains qui  cueillaient le raisin ici, sur la toute petite parcelle de vigne durant deux  petites heures(*), à laissé place à une équipe de vendangeurs qui a travaillé vendredi 1er septembre pendant une journée ... les vignes se remettent tout doucement d'une période d'abandon ...

Elles reviennent de loin ces vieilles vignes - abandonnées pendant deux ans, puis taillées de nouveau, entretenues et bichonnées, elles nous ont tout de même offert leurs fruits gorgés de soleil ...

La sécheresse, sévère et durable, de cette année a encore réduit un peu la récolte.

(*) On va remettre ça l'an prochain, car lors de nos vendanges "Spéciales Sunny Nights''  le casse-croûte final était le moment le plus long et le plus important.

Septembre 2017 au Crêt du Ris

« Suis-moi du cœur pour voir encore,

Sur la pente douce au midi,

La vigne qui nous fit éclore

Ramper sur le roc attiédi. »

Alphonse de LAMARTINE

La vigne et la maison 

 

Lamartine va nous accompagner le long de cette histoire de vendanges.

Il est un peu de chez nous ... Ses parents se sont rencontrés à Salles en Beaujolais, du temps de la splendeur du chapitre de Salles :

 

''En 1787, une idylle des plus charmantes va se nouer au coeur même de ce nouveau Chapitre. Madame de Lamartine, Chanoinesse à Salles, hébergeait une jeune fille de seize ans, nouvellement arrivée. Monsieur le Chevalier Pierre de Lamartine, venant rendre visite à sa soeur, fut frappé par la grâce et l’esprit de Mademoiselle Alix des Roys.

La jeune recluse et le bel officier s’aimèrent. Le mariage fut célébré le 4 janvier 1790. La même année naissait le futur poète, auteur de l’inoubliable poème 'Le Lac'."

Septembre 2017 au Crêt du Ris
Septembre 2017 au Crêt du Ris
Septembre 2017 au Crêt du Ris
Septembre 2017 au Crêt du Ris
Septembre 2017 au Crêt du Ris

Tous les véhicules sont réquisitionnés pour ces vendanges légèrement ... atypiques.

Septembre 2017 au Crêt du Ris
Septembre 2017 au Crêt du Ris

Les raisins de la vigne du ''Rocher'' ont souffert et un bout de cette vigne va malheureusement devoir être arraché ... trop vieille, trop fragile, seule une partie du ''Rocher'' sera conservée, celle plantée sur le sol granitique caillouteux et bien exposé. 

Arracher une vigne c'est arracher ses propres racines. Une très vieille vigne plantée par le grand-père ... Il faudra faire un choix, difficile !

« choisir, c'est renoncer » (André Gide), « La volonté trouve, la liberté choisit. Trouver et choisir, c'est penser. » (Victor Hugo) ...

Alors on va penser à autre chose et se tourner vers l'avenir.

 

Septembre 2017 au Crêt du Ris

« Que me fait le coteau, le toit, la vigne aride? 

Que me ferait le ciel, si le ciel était vide? ... » 

Alphonse de LAMARTINE

Septembre 2017 au Crêt du Ris

Cette belle journée de vendanges s'achève doucement ; les vendangeurs vont partir dans un moment ... pas le temps de faire connaissance - dommage. Autrefois cette période de vendanges durait une dizaine de jours et des amitiés se nouaient au fur et à mesure que la fatigue s'installait ...

« Sous ce cep de vigne qui t'aime,

O mon âme ! ne crois-tu pas

Te retrouver enfin toi-même,

Malgré l'absence et le trépas ? »

La vigne et la maison

Alphonse de LAMARTINE

'' Tiens si on s'donnait rendez-vous dans ... un an''

A suivre, d'autres histoires en septembre ...

Repost 0
Published by Gérard - dans vendanges
commenter cet article
25 septembre 2016 7 25 /09 /septembre /2016 15:45
La petite troupe de vendangeurs ...

La petite troupe de vendangeurs ...

Loïc, Nico, Seb et Karine

Loïc, Nico, Seb et Karine

"Moi je vais vous faire voir comment travailler" (mort de rire ...)

 

Anne

Anne

Recueillie devant ces belle grappes ou consultant son smartphone ?

Agathe semble perdue au milieu de nulle part ...

Agathe semble perdue au milieu de nulle part ...

Les enfants semblent adorer les vendanges ...

Les enfants semblent adorer les vendanges ...

Les vendanges à cet âge, c'est un jeu d'enfants !

« Je me vante d'avoir grandi, mûri, vieilli dans la familiarité du vin ; à le tutoyer dès l'enfance, on perd l'esprit d'intempérance et de gloutonnerie ; on acquiert, on forme son goût personnel. »

Sidonie Gabrielle Colette

La belle équipe.

La belle équipe.

Petite récolte de la toute petite vigne de la Cadole, mais ambiance garantie ...

Le repas des vendangeurs

Le repas des vendangeurs

Environ deux heures et demi dans la vigne, mais plus de trois heures à table ...

Rentabilité nulle !!!

Les prochaine vendanges 2017 vont peut être durer plus longtemps ...

Et comment ne pas résister à relire ce texte savoureux de Rabelais, sur les vendanges ...

« En ce temps-là (c'était la saison des vendanges, au commencement de l'automne), les bergers de la contrée étaient à garder les vignes et à empêcher les étourneaux de manger les raisins. Dans le même temps, les fouaciers de Lerné passaient le grand carrefour, portant dix ou douze charges de fouaces à la ville. Les bergers en question leur demandèrent poliment de leur en donner pour leur argent, au cours du marché.

Car c'est un régal céleste, notez-le, que de manger au déjeuner des raisins avec de la fouace fraîche, surtout des pineaux, des sauvignons, des muscadets, de la bicane ou des foireux pour ceux qui sont constipés, car ils les font aller long comme une pique, et souvent, pensant péter, ils se conchient: on les appelle, pour cette raison, les penseurs des vendanges.

Les fouaciers ne condescendirent nullement à satisfaire leur demande et, ce qui est pire, les insultèrent gravement en les traitant de trop babillards, de brèche-dents, de jolis rouquins, de mauvais plaisants, de chie-en-lit, de croquants, de faux-jetons, de fainéants, de goinfres, de gueulards, de vantards, de vauriens, de rustres, de casse-pieds, de pique-assiette, de matamores, de fines braguettes, de mordants, de tire-flemme, de malotrus, de lourdauds, de nigauds, de marauds, de corniauds, de farceurs, de claque-dents, de bouviers d'étrons, de bergers de merde, et autres épithètes diffamatoires de même farine. Ils ajoutèrent qu'ils n'étaient pas dignes de manger de ces belles fouaces et qu'ils devraient se contenter de gros pain bis et de tourte. …… »

F. RABELAIS

GARGUANTUA

La vie tres horrifique du Grand Gargantua père de Pantagruel, Jadis composée par M. Alcofribas abstracteur de quinte essence. Livre plein de Pantagruelisme.

 

Le deuxième roman de François Rabelais écrit en 1534.

D’une structure comparable à celle de Pantagruel (1532), mais d’une écriture plus complexe, il conte les années d’apprentissage et les exploits guerriers du géant Gargantua.

Plaidoyer pour une culture humaniste contre les lourdeurs d’un enseignement sorbonnard figé, Gargantua est aussi un roman plein de verve, d’une grande richesse lexicale, et d’une écriture souvent crue. Rabelais a publié Gargantua sous le même pseudonyme que Pantagruel : Alcofribas Nasier (anagramme de François Rabelais) Abstracteur de Quintessence.

Repost 0
Published by Gérard - dans vendanges
commenter cet article

  • Gérard

"Tu dis que c'est l'heure de vivre,

Que le moment de vivre est court,

Que ton dieu veut que l'on s'enivre

De parfum, de vin et d'amour ! "

Anna de Noailles

 

Recherche

Visites

Compteur Global

Deezer - Crêt du Ris

DEEZER

Ecouter Deezer en continu, c'est possible, il suffit d'insister ...