Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 18:34
Un jour d'avril ... Soleil couchant et reflet aquatique
Un jour d'avril ... Soleil couchant et reflet aquatique

Un jour d'avril ... Soleil couchant et reflet aquatique

Partager cet article
Repost0
31 août 2014 7 31 /08 /août /2014 07:28

8 jours avant les vendanges

Les vieilles vignes du Crêt du Ris attendent patiemment les vendanges, sous le soleil ... le jour J sera le 9 septembre 2014

peaceful

Peaceful ...

prairie

Couleurs ...

veraison

« Raisin vert, raisin mûr, raisin sec. Tout n'est que changement, non pour ne plus être mais pour devenir ce qui n'est pas encore. »

Épictète (Philosophe grec né en 50)

 

 

 

 



 


Partager cet article
Repost0
17 juillet 2014 4 17 /07 /juillet /2014 11:10

juin2014

Au Crêt du Ris parmi les genêts et les bruyères.

En attendant l'été ...

Partager cet article
Repost0
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 15:15

cret_du_ris.jpg

Avril au Crêt du Ris, ou une histoire d'eau ... L'étang, la pluie et le ruisseau.

 

« Et voici l'heure où, lentement, le soir,
Sans que bouge la branche ou que l'étang se ride,
S'en vient, du haut des monts, dans le jardin, s'asseoir. »

Émile VERHAEREN  (1855-1916) "L'immobile beauté" 

 

 

le sallerin au cret du ris 

Le Chardon est le ruisseau du "Crêt du Ris". 

Mais d'où vient le Ris ? 

 

« Avec le Crêt du Ris, on y perd son latin ! »

La preuve, en lisant "avec attention" ce qui suit (pour les curieux)

 

Tout commence avec le mot RU …

 

« Ru. Nom masculin. Vers 1160. Variante : Ris, Rit, Riz, Rue, Ry. Vient du latin rivus = ruisseau, petit cours d’eau, dont l’accusatif rivum, avec un u voyelle, riuum, aboutit régulièrement à riu et par métathèse (1) à rui.

En Val de Loire, ru correspond à la forme dialectale Ru = petit ruisseau, et conduite d’eau, canal, tranché.

En composition, rivum perdit son accent tonique ; d’où les formes re ou ri et les variantes. »

 

RIS vient du latin RIVUS = ruisseau, petit cours d’eau.

Ris. Nom masculin (XIIIe siècle) Variante : Ru.

Riz. Nom masculin. Variante Ru.

Ru. Nom masculin. Vers 1160. Variante : Ris, Rit, Riz, Rue, Ry. Vient du latin rivus = ruisseau, petit cours d’eau, dont l’accusatif rivum, avec un u voyelle, riuum, aboutit régulièrement à riu et par métathèse (1) à rui.

 

Ruisseau se traduit en Patois du Bourbonnais par : ris

 

De nombreux toponymes (2) et patronymes de France sont formés du mot RIS

 

Toponymes : Il existe des  communes  appelées RIS, dans le Puy de Dôme et les Hautes-Pyrénées, et dans de nombreux lieux-dits.

 

Villes : Azat-le-Ris (Haute Vienne), Ris (Puy de Dôme)

Villages : Ris, Grandris (Grand Ris)

Lieux-dits : Moulin du Ris à Meaulnes (Allier), Clos du Ris, 

 

De nombreux cours d’eau et ruisseaux, porte le nom de RIS.

Extraits de textes où est mentionné RIS :

« Le Ris et ses cours d'eau affluents de la source jusqu'à la confluence avec la Creuse… »

« Le Ris du Moulin de Kerflous (Le Juch) jusqu'à la confluence avec le Névet … »

« Le Ris, cours d’eau du Finistère, traverse 6 communes : Douarnenez, Kerlaz … »

« Le Petit Ris (Petit ruisseau) ou Ris Madelot, le plus proche du bourg d'Ussel … »

« Le Grand Ris ou Boublon, qui prend sa source au-dessus de Saint-Bonnet-de-Tizon … »

(Denis Jeanson « Toponymie région Centre - Val de Loire »)

 

Le mot latin  rivus, ruisseau, a donné rieu, rio, riou, rioux, rupt, ris, rif, ry et même rix.

(Dictionnaire toponymique de la Vendée)

 

 

 

Patronymes : Dans la Loire et l’Ardèche principalement on trouve DURIS – désigne celui qui habite le lieu-dit « Le Ris ».

 

 

Riou

Riou (en franco-provencal et en occitan) désigne l'eau qui devient ruisseau.

Riou est fréquent en Bas-Limousin.

En haut Limousin, on rencontre plus souvent Ri et Rieu qui a donné de nombreux toponymes.

Dans le Limousin on trouve aussi Ris ou Riz.

 

Remarque : Sur d’anciens documents on trouve parfois Crêt du Riz.

 

 

NOTES

 

RUISSEAU.

Nom masculin. Vers 1120. Latin populaire rivuscellus, composé du latin classique rivus = petit cours d'eau, ru, et du suffixe diminutif ucellus =  petit cours d’eau.

L’accusatif rivicellum aboutit régulièrement à ruisseau et rivicellos à ruisseaus.

Petit cours d’eau permanent, peu profond et de faible débit. Cette faiblesse a pour origine la nature du sol et explique sa disparition et son apparition aussi soudaine qu’imprévue sur le terrain et dans les textes.

 

CRÊT.

Du latin crestum. On trouve le mot Crêt très souvent en Savoie, Suisse Romande, Jura.

Terme de formation ancienne, dont l'aire, comme appellatif ou toponyme, s'étend du Massif central aux Alpes grisonnes et des Vosges à l'Italie du Nord (v. Longnon, no2733); doublet masculin de crête (v. Pat. Suisse rom.).

 

(1) La métathèse est une modification phonétique impliquant un échange plus ou moins important entre deux phonèmes en contact ou proches.

Le mot date de 1587 et vient du grec metathesis « transposition ». Une forme courante de la métathèse est le contrepet.

Exemple : Moustique, n. m., 1654 ; métathèse de mousquite (mousquitte 1603), espagnol mosquito, de mosca « mouche ».

 

(2) Nom propre désignant un lieu.

 

 le sallerin

Une explication très probable de l’origine du toponyme de « Crêt du Ris »

 

Si on se rapproche de l’explication du lieu-dit « Rizolles », commune d’Auzon en Auvergne :

Ce toponyme pourrait dériver du radical ris, forme régionale du latin rivus, ruisseau, désignant un tènement longé par un ruisseau, et du suffixe diminutif latin -olus, le petit ruisseau.

Le terroir de Rizolles est longé effectivement, à l'est, par un petit ruisseau, affluent du Gaudarel.

 

Le Sallerin 

 

Ce qui est le cas pour Crêt du Ris : le Crêt (autrefois crest, du latin crestum, montagne peu élevée, mamelon) est longé par le Ris (Le Sallerin).

 

D’ailleurs au Crêt du Ris, le long du Chardon, demeurent les traces d’une petite dérivation qui serpente quelques centaines de mètres, le long du ruisseau, et qui apportait l’eau à un ancien moulin situé plus haut au lieu-dit « Le Moulin »

 

Toute une histoire, à suivre peut être un jour …

 

genet sous la pluie 

Premiers genêts d'avril sous la pluie ...

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
31 mars 2013 7 31 /03 /mars /2013 18:12

printemps

Les coucous, les primevères et les violettes du Crêt du Ris vont nous faire voyager

à travers la mythologie grecque ... 

  

« Sur les flancs des coteaux déjà court le gazon.

Cependant du plaisir la frileuse saison

Sous ses grelots légers rit et voltige encore,

Tandis que, soulevant les voiles de l’aurore,

Le Printemps inquiet paraît à l’horizon. »

Alfred de Musset

 

violettes400 ans avant JC, les Athéniens réalisaient des couronnes de violettes en l'honneur de Dyonisos.

 

Dans la mythologie grecque, les violettes sont créées par Zeus dans un pré pour nourrir dignement sa maîtresse Io, transformée en génisse blanche pour échapper à la colère de sa femme Héra, exaspérée par les infidélités de son mari.

 

 

 

 

 

 

 

coucou cest le printempsDans la mythologie grecque Zéphyr est la personnification du Vent d'ouest.

Né d’Eos, l’Aurore et d’Astraeos, le Vent du crépuscule, ses frères sont Borée, le Vent du nord, Notos, le Vent du sud, et Euros, le Vent du sud-ouest.

 

On le représentait sous la figure d'un jeune homme ailé, le front couvert de violettes et de primevères, glissant à travers les airs et tenant à la main une corbeille de fleurs printanières.

 

 

 

Connu comme un vent violent ou pluvieux, Zéphyr plus tard sera considéré comme un vent doux et léger, une brise tiède qui amenait la fonte des neiges. Il apportait ainsi le printemps

 

 

 

aphrodite

 

Zéphyr a poussé Aphrodite, la déesse de l’amour, vers Chypre, où elle serait alors née de l’écume de la mer.

 

Aphros en grec signifie l'écume, faisant allusion au sperme d'Ouranos, à partir duquel elle fut conçue.

(Selon Hésiode, et la tradition la plus populaire).

 

 

Les fleurs des champs, d’un printemps capricieux, nous ramènent ainsi vers Dyonisos, le vin et  l’amour …

 

 

Détail de la « Naissance de Vénus* » de Boticelli  (*Aphrodite)

Partager cet article
Repost0
23 août 2012 4 23 /08 /août /2012 17:03

aout 2012

Histoire de Canicule et le grand spectacle du ciel 

 

 

 

Apparu vers 1500, le mot canicule vient du mot canicula, qui signifie petite chienne (du latin canis, chien). Ce nom a été donné à Sirius, l’étoile la plus brillante de la constellation du Grand Chien.

Quand les Anciens observaient le lever de la constellation du Grand Chien - ou Canis Major - juste avant le lever du soleil, du 22 juillet au 22 août, (elle se levait et se couchait en même temps que le soleil) cela indiquait qu’il allait faire très chaud …

 

Le Grand Chien  se situe au sud de la Constellation d’Orion :

Un peu de mythologie : Orion, accompagné de ses deux chiens (le grand et le petit) qui courent après  le Lièvre (constellation du Lièvre) est condamné à pourchasser éternellement le Taureau (constellation du Taureau).

 

La canicule nous permet de faire un fabuleux voyage dans le ciel, grâce à Sirius, l’étoile la plus brillante de la voûte céleste.

Les Egyptiens considéraient Sirius comme le centre du système solaire.

 

Incroyable : La Grande Pyramide de Guizeh  est orientée sur le baudrier d’Orion (les Trois Rois ) avec deux ouvertures, l’une sur Sirius  l’autre sur l’Etoile Polaire … une histoire sans fin ! 

 

 

 

 

Cliquer pour voir cette région du ciel   Famille d'Orion

 

 

Partager cet article
Repost0
31 juillet 2012 2 31 /07 /juillet /2012 16:27

bleuet du cret du ris

Les bleuets du Crêt du Ris, et juillet qui finit sous le ciel bleu d'été ...

La plus froide des couleurs est aussi la plus pure, qui incite à la méditation et au repos.

Symbole du sacré et présent dans toutes les mythologies, il est source d'évasion et de merveilleux.

 

<<< Bleu ciel, bleu roi, planète bleue, sang bleu, grand bleu, cordon bleu, fleur bleue, yeux bleux ... >>>

 

« Quand j'ai besoin de vacances
Je m'embarque dans tes yeux
Bleus, bleus, comme un ciel immense
Et nous partons tous les deux. »

Paroles: Jean Dréjac. Musique: Haal Greene, Dick Wolf
Interprète: Marcel Amont (1959)

 

Partager cet article
Repost0
30 mars 2012 5 30 /03 /mars /2012 17:44

le pont

Petit sentier au Crêt du Ris

 

"Il suffit de passer le pont
C'est tout de suite l'aventure
Laisse-moi tenir ton jupon
J't'emmèn' visiter la nature
"

Georges Brassens

Partager cet article
Repost0
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 10:05

bleu

« Regarde le ciel, il te voit,
Embrasse la terre, elle t’aime.
La vérité c’est ce qu’on croit
En la nature c’est toi-même.»
George Sand 1804 1876

Partager cet article
Repost0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 17:37

le ciel et la terre

 

« L'ivresse venue, nous coucherons sur la montagne nue avec le ciel pour couverture,

et la terre pour oreiller. »

 

Li Po  (701-762)

Un des plus grands poètes chinois de la dynastie Tang.

Partager cet article
Repost0

  • Gérard

Deezer

"Tu dis que c'est l'heure de vivre,

Que le moment de vivre est court,

Que ton dieu veut que l'on s'enivre

De parfum, de vin et d'amour ! "

Anna de Noailles

 

Recherche

Visites

Compteur Global

DEEZER Crêt du Ris