Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 juillet 2023 2 25 /07 /juillet /2023 09:31
La Cadole du Crêt du Ris

La Cadole du Crêt du Ris

Juin 2023 au Crêt du Ris
Le gamay est en fleur (7 juin 2023)

Le gamay est en fleur (7 juin 2023)

12 jours aprés les fleurs ... c'est très prometteur !

12 jours aprés les fleurs ... c'est très prometteur !

Les foins à Blacé

Les foins à Blacé

Faire les foins au XXIème siècle, c'est moins romantique et bucolique qu'au XVIIème ...
« … Vous savez qu’on fait les foins ; je n’avais point d’ouvriers ; j’envoie dans cette prairie, que les poètes ont célébrée, prendre tous ceux qui travaillaient, pour venir nettoyer ici ; vous n’y voyez encore goutte ; et, en leur place, j’envoie mes gens faner. Savez-vous ce que c’est, faner ? Il faut que je vous l’explique : faner est la plus jolie chose du monde, c’est retourner du foin en batifolant dans une prairie ; dès qu’on en sait tant, on sait faner. »
Lettre de Madame de Sévigné à Monsieur de Coulanges le 22 juillet 1621

Partager cet article
Repost0
31 octobre 2022 1 31 /10 /octobre /2022 11:08
Octobre 2022 au Crêt du Ris
Octobre 2022 au Crêt du Ris

« La saison déclinait vers l‘automne ; saison mélancolique où l‘oiseau de passage qui
s‘envole, la verdure qui se flétrit, la feuille qui tombe, la chaleur qui s‘éteint, et la glace qui vient couronner cette longue nuit, rappellent la destinée de l‘homme. »

CHATEAUBRIAND (Les Natchez)

Période des champinons (Saint Michel)

Période des champinons (Saint Michel)

Octobre 2022 au Crêt du Ris
Octobre 2022 au Crêt du Ris
Octobre 2022 au Crêt du Ris
Octobre 2022 au Crêt du Ris
Chateau de la Fléchère à Blacé

Chateau de la Fléchère à Blacé

Personnage célèbre du Beaujolais

Claude BERNARD se plaît particulièrement à Saint-Julien où il goûte pleinement les charmes de la campagne.
Il écrit à Ernest RENAN : « J’habite sur les coteaux du Beaujolais qui font face à la Dombes. J’ai pour horizon les Alpes dont j’aperçois les cimes blanches quand le ciel est clair ...
Ma maison, quoique située sur une hauteur, est comme un nid de verdure, grâce à un petit bois qui l’ombrage sur la droite et à un verger qui s’y appuie sur la gauche, haute rareté dans un pays où l’on défriche même les buissons pour planter de la vigne »

Il reste profondément attaché à sa terre d’origine et il se rend régulièrement chaque été à Saint-Julien, s’assurant lui-même des vendanges et de la vente de son vin et tenant des comptes précis de leur rapport.
« Pendant le jour je vais visiter les vendangeurs ... ce sont là des occupations familières, et au milieu desquelles je suis né, elles me plaisent toujours ».
Il poursuit ses recherches jusqu’à la fin de sa vie et au cours des vendanges de 1877 à Saint-Julien, il fait encore une étude sur la fermentation du vin et le mécanisme de la fermentation alcoolique, travaux qu’il regrettera de ne pas avoir eu le temps de terminer.

Médecin, physiologiste, épistémologue français et philosophe des sciences il est considéré comme le fondateur de la médecine expérimentale ; il a en particulier laissé son nom au syndrome de Claude Bernard-Horner. On lui doit les notions de milieu intérieur et d’homéostasie, fondements de la physiologie moderne.

Claude Bernard naît le 12 juillet 1813 dans le petit village de Saint-Julien en Beaujolais où son père est négociant en vin et propriétaire. Il étudie les rudiments du latin auprès du curé du village puis commence ses humanités chez les jésuites de Villefranche-sur-Saône et les achève au collège de Thoissey.

« Le microbe n'est rien, c'est le terrain qui est tout... »
« C'est ce que nous pensons déjà connaître qui nous empêche souvent d'apprendre »
(Introduction à l'étude de la médecine expérimentale)

« Deux hommes de génie ont changé le monde dans la deuxième partie du XIXème siècle : Claude BERNARD et PASTEUR. Sans eux, la révolution qui se déroule actuellement en biologie et en médecine n’aurait sans doute jamais eu lieu ».
Etienne WOLF, membre de l’Académie Française

Claude Bernard un physiologiste natif du Beaujolais
Sa famille, sa vie, son oeuvre
Marie-Aymée MARDUEL 2006

 

Octobre 2022 au Crêt du Ris

Partager cet article
Repost0
25 avril 2022 1 25 /04 /avril /2022 18:31
La vigne du noyer

La vigne du noyer

Avril 2022 au Crêt du Ris

La Cadole sous un chaud soleil de printemps ...

Dessin extrait du recueil de Mykolas sur le thème du vin

Dessin extrait du recueil de Mykolas sur le thème du vin

Partager cet article
Repost0
28 mars 2022 1 28 /03 /mars /2022 15:38
Mars 2022 au Crêt du Ris

Sur les coteaux du Crêt du Ris les genêts sont en fleurs, signe annonciateur du printemps !

Mars 2022 au Crêt du Ris

Nettoyage de printemps dans les grandes terres du Crêt du Ris

« Le printemps maladif a chassé tristement
L’hiver, saison de l’art serein, l’hiver lucide,

Et, dans mon être à qui le sang morne préside
L’impuissance s’étire en un long bâillement. »

Renouveau
Stéphane Mallarmé

Mars 2022 au Crêt du Ris

Vignes au printemps - 1904
André Derain

André Derain est un peintre français, né le 10 juin 1880 à Chatou (Yvelines) et mort le 8 septembre 1954 à Garches (Hauts-de-Seine)1. Il est l'un des fondateurs du fauvisme. Il est également peintre de décors et costumes de ballets et de théâtre, graveur, illustrateur, sculpteur et écrivain.

Salué comme le pionnier d'un nouvel art, le fauvisme, avant la guerre de 1914, il s'oriente après 1918 vers un réalisme au classicisme renouvelé où s'exprime son goût du théâtre et des lettres qui en fait l’une des figures majeures de l'entre-deux-guerres.

Partager cet article
Repost0
27 février 2022 7 27 /02 /février /2022 17:23
Février 2022 au Crêt du Ris

Dans les vieilles vignes, la taille s'achève sous le soleil glacial de février ...

Février 2022 au Crêt du Ris

La cabane en bois mort.

Février 2022 au Crêt du Ris

Belle rencontre ce matin dans les vignes du Château de Pravins à Blacé ...

« Voici que Février revient, plein de promesses,
Çà et là quelques fleurs s’ouvrent hâtivement ;
Il peut encor neiger, mais le grand froid régresse
Et l’on perçoit déjà des jours l’allongement.

Le printemps apparaît, le rude hiver s’achève ;
Par les champs, par les prés, dévalent les ruisseaux,
Le vieil arbre bourgeonne et se gorge de sève,
Bientôt, dans sa ramée, nicheront les moineaux.

Un soleil radieux inonde la colline,
Au jardin tout prend vie, tout cherche à émouvoir,
Et je sens, sous mes pas, tandis que je chemine,
La terre qui frémit et palpite d’espoir.»

Février
Isabelle Callis-Sabot - Née en 1958, elle a vécue dans le Bugey, et vit maintenant dans le sud de la France.

 

Bibliographie

ROMANS historiques

Le miracle de Mazières, roman (1999) prix d’Ambronay 2000
À la source de l’Albarine, roman (2001)
Au nom du peuple français, roman (2006)
Le roman de Banyuls :
*tome 1 : Vers les plages de l’exil (2014)
*tome 2 : Un sentier dans les vignes (2014)
*tome 3 : Mañana (2015)
Marguerite et Philibert, roman (2014, réédition)

POÉSIE

Banyuls sur mer, souvenirs, rêves et regrets
Poèmes et photographies d’Isabelle Callis-Sabot, textes et dessins d’Albert Callis.
Cent poèmes pour rêver
Nostalgie
Paysages
Jardins Secrets
Agenda poétique
Des poèmes pour rêver (2013)

 

Février 2022 au Crêt du Ris
Partager cet article
Repost0
2 septembre 2021 4 02 /09 /septembre /2021 17:22
Juillet 2021 au Crêt du Ris

Des fleurs et des couleurs dans les vignes de juillet ...

Juillet 2021 au Crêt du Ris
Juillet 2021 au Crêt du Ris
Juillet 2021 au Crêt du Ris

Un beau soir de juillet, au Crêt du Ris, lorsque le soleil tire sa révérence ...

Juillet 2021 au Crêt du Ris

« Que le soleil est beau quand tout frais il se lève,
Comme une explosion nous lançant son bonjour !
- Bienheureux celui-là qui peut avec amour
Saluer son coucher plus glorieux qu'un rêve ! »

''Le coucher du soleil romantique''
Charles Baudelaire (1821-1867)
Les épaves

Partager cet article
Repost0
29 mai 2021 6 29 /05 /mai /2021 15:41
Mai 2021 au Crêt du Ris
Mai 2021 au Crêt du Ris

Printemps pluvieux ... La terre a besoin d'eau, elle va être servie !

« Il y a des pluies de printemps, délicieuses où le ciel a l'air de pleurer de joie »
Jean Paul Toulet

 

Paul-Jean Toulet, né à Pau (Basses-Pyrénées) le 5 juin 1867 et mort à Guéthary (Basses-Pyrénées) le 6 septembre 1920, est un écrivain et poète français, célèbre pour ses Contrerimes, une forme poétique qu'il a créée.

Dans son Anthologie de la poésie, M. Georges Pompidou a noté que JP Toulet « avait réussi l'exploit de réconcilier le scepticisme avec la poésie ».

Paul-Jean Toulet est l'un des poètes les plus aigus et les plus brefs de la littérature française ; peu connu du grand public, il a toujours suscité des admirations en haut lieu, en France (du Président Pompidou à beaucoup d'Académiciens actuels comme Jean Dutourd, Jean d'Ormesson).

JP Toulet est encore romancier, un moraliste sombre, un critique à la fois profond, rêveur et désinvolte. Il avouait que ce qu'il avait le plus aimé au monde, c'était " les femmes, l'alcool et les paysages ".
 

--- Contenu soumis à la licence CC-BY-SA. Source : Article Paul-Jean Toulet de Wikipédia en français.

... Et puis ces très belles fleurs de printemps rencontrées sur les chemins de vigne au Crêt du Ris.

Mai 2021 au Crêt du Ris

La Saxifrage granulée - Saxifraga granulata.

- Autre(s) appellation(s) : Saxifrage à bulbilles, Herbe à la gravelle.
- Habitat et répartition : Prés, bois, pâturages - Dans presque toute la France.
Europe ; Asie occidentale, jusqu'à l'Himalaya ; Algérie.
- Altitude : de 0 à 1600 mètres.
- Statut de protection : Protégée en région Franche-Comté et Nord-Pas-de-Calais.

Mai 2021 au Crêt du Ris

Le géranium sauvage - avec ses multitudes de variétés et de couleurs, allant du rose pale au pourpre  "elworthy eyecatcher " etc ...

Mai 2021 au Crêt du Ris

La Stellaire holostée
Elle pousse en forêt, lisières et sur les talus en Europe au printemps. Elle est aussi appelée Langue d'oiseau.
Son nom du genre vient du latin stella, l'étoile. Il fait référence aux cinq pétales échancrés qui donnent à la corolle l'aspect d'une étoile à dix rayons.

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 19:26
Février 2021 au Crêt du Ris

« Saules et peupliers
Oyats roseaux liés
Aux brouillards plaintes
Des âmes privées de paix

Qui parle ? je n'entends
Que le souffle du vent
Le passage du vent
Le craquement du bois

Mort au bord de l'étang
Je marche je ne vois
Que l'ombre devant moi
L'ombre du revenant. »

 

"Cette âme perdue" de Jean-Claude Pirotte

Né à Namur le 20 octobre 1939 et mort le 24 mai 2014, écrivain, poète et peintre belge. Il est devenu un des piliers de la littérature belge d'expression française.

Notamment ‘’Expédition nocturne autour de ma cave’’ :

« Le vin, la littérature, la peinture, la musique, la philosophie même ne sont pas des ornements de la vie. Ils sont la vie même, qui n'est tissée que de confidences. »

Le Crêt du Ris aime Jean Claude Pirotte !

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 19:25
Le Chateau de la Flèchère, à Blacé en Beaujolais

Le Chateau de la Flèchère, à Blacé en Beaujolais

Au loin le village de Salles en Beaujolais,

Au loin le village de Salles en Beaujolais,

 

La bas dans la vallée
L'arc-en-ciel de janvier
Va bientôt caresser
Le cloitre et le clocher ...

« Déjà je vois sous ce rivage
La terre jointe avec les cieux,
Faire un chaos délicieux
Et de l’onde et de leur image. »
Jean Racine (1639-1699)

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 18:05
Octobre 2020 au Crêt du Ris
Octobre 2020 au Crêt du Ris
L'aubépine

L'aubépine

L'aubépine, le prunellier et le fusain colorent les bords de nos chemins ombragés près des vignes.

Dans la Grèce antique, l'Aubépine était un symbole de protection et de pureté dont ont parait les chambres nuptiales et les berceaux afin de chasser les mauvais esprits.
Le nom allemand de «Christdorn» (épine du Christ) évoquent une légende selon laquelle la couronne d’épines du Christ aurait été faite de rameaux d’aubépine.

 

Le prunellier qu'on appelle "p'lossier" en Beaujolais (pelossier)

Le prunellier qu'on appelle "p'lossier" en Beaujolais (pelossier)

Le pelossier ou prunellier, épine noire, “épinette” ... a des rameaux noirâtres qui lui ont valu son affiliation à la sorcellerie et son surnom d’Épine noire, par opposition à l’Aubépine, appelée l’Épine blanche, protectrice qui conjurait le mauvais sort.

 

Le fusain

Le fusain

Même si les jolies baies du fusain d'Europe sont inoffensives pour les oiseaux, sachez qu'elles sont toxiques pour l'homme. Carbonisé en vase clos, son bois produit le fusain, un charbon de bois très apprécié des dessinateurs ;  de couleur jaune, son bois était parfois utilisé en sculpture et il servait aussi à fabriquer des lardoires et des fuseaux de rouet.

L'automne est bien là ...

L'automne est bien là ...

« Quelques mots gribouillés sur un bout de dorure
Crèvent le ciel brumeux d’un riant gonfanon
Qui claque dans le vent comme chair de fanon
Sous le fil d’un pinceau barbouillé de peinture.

Les oiseaux ont tiré des brins de couverture
Sur leur nid habillé d’un flamboyant pennon
Où viennent se blottir des morceaux de linon
Que le brouillard colore d’une fine gerçure.

A la source où buvaient l’abeille et le lézard
Désormais on entend s’abreuver le blizzard
Qui bientôt soufflera sur les prés de la plaine.

C’est l’automne qui passe au-dessus des buissons
Habillant la forêt de son souffle de laine
Où parfois un renard cache ses nourrissons.
»

Nostalgique regard
Francis Etienne Sicard ©2014

Partager cet article
Repost0

  • Gérard

"Tu dis que c'est l'heure de vivre,

Que le moment de vivre est court,

Que ton dieu veut que l'on s'enivre

De parfum, de vin et d'amour ! "

Anna de Noailles

 

Recherche

Visites

Compteur Global

DEEZER Crêt du Ris