Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 19:19
Novembre 2020 au Crêt du Ris

Autrefois ce grand terrain était un pré réservé pour le fourrage du cheval de labours de la famille. Avant 1970 les travaux dans les vignes se faisaient avec « Kiki », un beau et puissant cheval noir, doux comme un agneau ...

Par la suite la partie haute de ce pré a été plantée en vigne et le reste, situé trop près du ruisseau et des arbres, n’a pas été jugé qualitatif pour faire du vin.

Cette parcelle, a été peu à peu envahie par les ronces et les acacias ; entretenir ce terrain aurait coûté du temps et de l’argent, à une époque où tout était consacrée à ‘’ l’entreprise viticole’’ ; nous avons choisi de confier cet entretien à des moutons et ceci dès les années 1970 … les moutons sont toujours là, mais les belles vignes environnantes ont été arrachées …

Seules quelques vignes sont conservées autour de la Cadole … pour le plaisir ! En souvenir de ceux qui ont déboisé, défriché, et cultivé ces terres bien ensoleillées sur un des coteaux granitiques de Salles.

Le temps qui passe … beaucoup trop vite ! On passe du cheval au satellite, tout va si vite … Une terre de vigne devient un lieu de repos, un terrain de jeu où les ceps bien alignés laissent la place aux arbres, aux prés et aux moutons ...

Au moyen Âge il n'existait qu'une seule notion du temps. Le temps de l'église rythmant ainsi pour les agriculteurs leur journée de travail, aujourd’hui il est l’heure d’internet ! Il faut courir et se dépêcher, et le temps passe toujours plus vite.

 

L'éco-pâturage, une histoire ancienne

Pratiqué par nos ancêtres dans les zones naturelles et montagneuses, l’éco-pâturage a longtemps été mis de côté au profit de l’entretien mécanique et chimique des espaces verts.

Aujourd’hui, les consciences s’éveillent sur l’impact environnemental de telles méthodes, et il fait son retour en force.

Avec de multiples avantages, cette pratique s’impose comme une méthode alternative pour la gestion des espaces paysagers en milieu urbain et rural. Du côté écologie, elle permet de préserver la biodiversité - oiseaux et insectes n’étant plus chassés par les machines ou les produits -, de diminuer l’impact environnemental lié à l’entretien, ou encore de créer de l’engrais naturel à partir des déjections animales.

Au-delà des aspects environnementaux, l’éco-pâturage joue aussi sur l’axe social et pédagogique : amélioration du cadre de vie, économies, transformation des sites en lieux d’échange, de sensibilisation et de lien social, diminution des nuisances sonores, ou encore gain de temps sur l’entretien des zones difficiles et diminution des prises de risques.

Lien : En Centre-Val de Loire, l'éco-pâturage

 

Sans ces quelques moutons, les ronces, les buissons et les acacias auraient reconquis ces terres qui longent le ruisseau du Chardon.

Et toujours le virus et son actualité du moment ...

Et toujours le virus et son actualité du moment ...

Partager cet article
Repost0
17 mars 2021 3 17 /03 /mars /2021 18:05
Octobre 2020 au Crêt du Ris
Octobre 2020 au Crêt du Ris
L'aubépine

L'aubépine

L'aubépine, le prunellier et le fusain colorent les bords de nos chemins ombragés près des vignes.

Dans la Grèce antique, l'Aubépine était un symbole de protection et de pureté dont ont parait les chambres nuptiales et les berceaux afin de chasser les mauvais esprits.
Le nom allemand de «Christdorn» (épine du Christ) évoquent une légende selon laquelle la couronne d’épines du Christ aurait été faite de rameaux d’aubépine.

 

Le prunellier qu'on appelle "p'lossier" en Beaujolais (pelossier)

Le prunellier qu'on appelle "p'lossier" en Beaujolais (pelossier)

Le pelossier ou prunellier, épine noire, “épinette” ... a des rameaux noirâtres qui lui ont valu son affiliation à la sorcellerie et son surnom d’Épine noire, par opposition à l’Aubépine, appelée l’Épine blanche, protectrice qui conjurait le mauvais sort.

 

Le fusain

Le fusain

Même si les jolies baies du fusain d'Europe sont inoffensives pour les oiseaux, sachez qu'elles sont toxiques pour l'homme. Carbonisé en vase clos, son bois produit le fusain, un charbon de bois très apprécié des dessinateurs ;  de couleur jaune, son bois était parfois utilisé en sculpture et il servait aussi à fabriquer des lardoires et des fuseaux de rouet.

L'automne est bien là ...

L'automne est bien là ...

« Quelques mots gribouillés sur un bout de dorure
Crèvent le ciel brumeux d’un riant gonfanon
Qui claque dans le vent comme chair de fanon
Sous le fil d’un pinceau barbouillé de peinture.

Les oiseaux ont tiré des brins de couverture
Sur leur nid habillé d’un flamboyant pennon
Où viennent se blottir des morceaux de linon
Que le brouillard colore d’une fine gerçure.

A la source où buvaient l’abeille et le lézard
Désormais on entend s’abreuver le blizzard
Qui bientôt soufflera sur les prés de la plaine.

C’est l’automne qui passe au-dessus des buissons
Habillant la forêt de son souffle de laine
Où parfois un renard cache ses nourrissons.
»

Nostalgique regard
Francis Etienne Sicard ©2014

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2020 6 10 /10 /octobre /2020 14:43
28 septembre 2020

28 septembre 2020

Septembre 2020 au Crêt du Ris

Il ne pleut toujours pas et le niveau d’eau baisse dangereusement ...

Septembre 2020 au Crêt du Ris

L'orage arrive, va-t-il enfin pleuvoir sur cette terre brulée ?

Septembre 2020 au Crêt du Ris

Partager cet article
Repost0
26 septembre 2020 6 26 /09 /septembre /2020 14:31
Août, le mois des vendanges 2020 !

Août, le mois des vendanges 2020 !

Août 2020 au Crêt du Ris

La sécheresse devient intense ...

Août 2020 au Crêt du Ris

Vendanges un peu spéciales cette année ... loin du tumulte des villes et de la foule, au grand air ... On a posé les masques de protection et nos mains touchaient exclusivement la douce et fragile peau du gamay ...

Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Août 2020 au Crêt du Ris
Partager cet article
Repost0
28 juillet 2020 2 28 /07 /juillet /2020 10:00
16 juillet 2020

16 juillet 2020

Et toujours ces belles couleurs du Gamay qui commence sa promenade vers les vendanges ...

Partager cet article
Repost0
2 juillet 2020 4 02 /07 /juillet /2020 09:53
30 juin 2020

30 juin 2020

La récolte va être belle ! Mais l'été peut nous réserver des mauvaises surprises ...

En Beaujolais aussi ...

En Beaujolais aussi ...

Partager cet article
Repost0
24 juin 2020 3 24 /06 /juin /2020 15:48
Mai 2020 au Crêt du Ris

Le mois de mai ! Le mois des fleurs, des couleurs et des odeurs ...

« La campagne éperdue, et toujours plus éprise,
Prodigue les senteurs, et dans la tiède brise
Envoie au renouveau ses baisers odorants ;
Tous ses bouquets, azurs, carmins, pourpres, safrans,
Dont l’haleine s’envole en murmurant : Je t’aime !
Sur le ravin, l’étang, le pré, le sillon même,
Font des taches partout de toutes les couleurs ;
Et, donnant les parfums, elle a gardé les fleurs ;
Comme si ses soupirs et ses tendres missives
Au mois de mai, qui rit dans les branches lascives,
Et tous les billets doux de son amour bavard,
Avaient laissé leur trace aux pages du buvard ! »

Victor Hugo (1802-1885)              Premier mai - Les contemplations

Mai 2020 au Crêt du Ris

La 19ème randonnée des Caudalie est malheureusement annulée ...

Mai 2020 au Crêt du Ris
Mai 2020 au Crêt du Ris

Retour de la digitale aux abords des vignes - très belle et mystérieuse, mais surtout toxique !

Mai 2020 au Crêt du Ris

Les coquelicots m'ont chuchoté à l'oreille « Morituri te salutant ... » et sans hésitation je les ai épargnés 😍

Mai 2020 au Crêt du Ris
Mai 2020 au Crêt du Ris
Partager cet article
Repost0
8 mai 2020 5 08 /05 /mai /2020 18:09
Avril 2020 au Crêt du Ris

Au loin la belle église romane construite par quelques moines de Cluny dans les années 950 ... Ils ont alors commencé à défricher, car l'endroit était couvert de hêtres et de chênes - c'est à l'ombre des forêts que fut fondé le monastère (Prieuré de Saint Martin de Salles). Tout près, les troupeaux de cochons étaient engraissés avec les faines et les glands.

Ils plantèrent aussi la vigne sur des terres incultes proches. Et dès cette époque reculée, la vigne fut la gloire du Beaujolais. Ces occupations silencieuses occupèrent nos moines pendant près de trois siècles.

D'après le livre d'Eugène MÉHU - Salles en Beaujolais - Le Prieuré des Bénédictins de Cluny et le Chapitre noble des Chanoinesses Comtesses - 1910

 

Avril 2020 au Crêt du Ris

« Mais la nature est là qui t'invite et qui t'aime ;

Plonge-toi dans son sein qu'elle t'ouvre toujours

Quand tout change pour toi, la nature est la même,

Et le même soleil se lève sur tes jours. »

Lamartine (1790 – 1869)

Le vallon

Avril 2020 au Crêt du Ris
Avril 2020 au Crêt du Ris

« Nature au cœur profond sur qui les cieux reposent,

Nul n'aura comme moi si chaudement aimé

La lumière des jours et la douceur des choses,

L'eau luisante et la terre où la vie a germé. »

Anna de Noailles (1876-1933)

L'offrande à la nature.  

Recueil : Le cœur innombrable (1901).

Avril 2020 au Crêt du Ris

Corona virus ... (suite)

Avril 2020 au Crêt du Ris

Partager cet article
Repost0
9 avril 2020 4 09 /04 /avril /2020 18:31
La doucette

La doucette

Ces plantes "sauvages" comestibles trouvées le long des chemins de vignes et des prés ...

Mars 2020 au Crêt du Ris

L'ail sauvage.

Attention à ne pas confondre avec d'autres plantes qui lui ressemblent mais qui sont toxiques !

L'ail sauvage a une tige creuse et sent l'ail

Mars 2020 au Crêt du Ris

Le cresson des vignes (Cardamine hirsute) - Ses feuilles froissées entre les doigts, exhalent l'odeur soufrée de cresson

 

Mars 2020 au Crêt du Ris

Le lierre terrestre. (Glechoma hederacea)

C'est une espèce de plantes dont les menthes font partie.
Usage historique : jadis, le lierre terrestre, était considérée comme une plante magique associée à la magie blanche.
C’est une plante mellifère dont le goût peut relever les salades ou les soupes. Les fleurs servent parfois pour décorer les gâteaux. On peut confire le lierre terrestre qui accompagnera des fromages frais comme la faisselle.
Sa floraison précoce en mars-avril et durant jusqu’à l’automne, en fait l’une des premières fleurs de l’année et d’autant plus précieuse pour les insectes se nourrissant de nectar et notamment les bourdons.

Mars 2020 au Crêt du Ris

L'oseille sauvage. L'oseille se cuit en soupe, purée, omelette, excellent avec le poisson.

Les oseilles renferment de l'acide oxalique qui leur confère leur acidité caractéristique. L'acide oxalique produit des oxalates solubles qui sont irritants pour l'organisme et peuvent provoquer la formation de calculs et inhiber l'absorption du calcium.
L'oseille doit donc être employée avec modération.

 

Mars 2020 au Crêt du Ris

Le pissenlit.

Le nom « pissenlit » est attesté dès le XV e siècle ; il provient des propriétés diurétiques de la plante, littéralement « pisser en lit ».
Le pissenlit est également appelé "dent-de-lion", en raison de ses feuilles très découpées, ce qui a d'ailleurs donné le mot "Dandelion" en anglais, qui vient précisément de cette version française du mot.

 

C'est la pleine saison des chatons !!!

Mars 2020 au Crêt du Ris

Les chatons du saule.

Généralement, aucun insecte ne vient polliniser ces chatons. Ici, le vent fait tout le travail, de manière un peu aléatoire même et sans aucune garantie de résultat. Ainsi les arbres produisant des chatons sont ce que certains botanistes appellent des « arbres sociaux ». Ils vivent en groupe, tout près les uns des autres. C'est le cas des peupleraies et des hêtraies. Mais aussi des arbres de la famille des bétulacées comme les aulnes, les charmes, les noisetiers...

Cette technique des épis à l'air possède également la fâcheuse faculté de provoquer les allergies au pollen.

Mars 2020 au Crêt du Ris

Corona virus ... Bon, et bien faut rester à la maison ...

Partager cet article
Repost0
4 mars 2020 3 04 /03 /mars /2020 19:01
Février 2020 au Crêt du Ris

Fin d'hiver sur les coteaux de Salles-Arbuissonnas en Beaujolais.

Février 2020 au Crêt du Ris

« Revenons à nos moutons ! »

C’est la comédie "La Farce du Maître Pathelin" (XVe siècle), dont l’auteur reste inconnu, qui est à l’origine de cette expression. Le héros, Pathelin trompe le marchand Guillaume pour lui acheter à bas prix un drap. Au moment de payer, Pathelin feint d’être mourant et de délirer. Guillaume se demande alors si lui-même ne délire pas et si la transaction a réellement eu lieu. Guillaume va ensuite être trompé à nouveau par le berger Thibault, qui lui vole tous ses moutons. Il décide de porter ces deux affaires devant le juge mais finit par confondre les draps et les moutons, tant et si bien que le juge, agacé, lui demande fermement de "revenir a ses moutons".

Depuis, l’expression a subsisté et a conservé son sens originel.

Lintern@ute (extraits)

Février 2020 au Crêt du Ris

la brebis et l'enfant ...

Partager cet article
Repost0

  • Gérard

Deezer

"Tu dis que c'est l'heure de vivre,

Que le moment de vivre est court,

Que ton dieu veut que l'on s'enivre

De parfum, de vin et d'amour ! "

Anna de Noailles

 

Recherche

Visites

Compteur Global

DEEZER Crêt du Ris